La CNCDH réaffirme les droits des mineurs isolés étrangers

Publié le par Le Centre de Ressources

Un an après la mise en place du nouveau dispositif national de prise en charge des jeunes isolés étrangers instauré par la circulaire et le protocole du 31 mai 2013, "de nombreux dysfonctionnements perdurent", constate la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) dans un avis sur la situation des mineurs isolés étrangers, rendu public vendredi 27 juin, et dans lequel l'instance plaide pour "que les MIE bénéficient de l'ensemble des droits reconnus à tout enfant présent sur le territoire français".

Source ASH

Accès à l'avis

Publié dans Actualité

Commenter cet article